Danse Macabre Jesse Bullington Critique Essay

Attention, livre à l'ambiance noire, très noire : l'impression d'une lecture morbide vous reste derrière les paupières longtemps après avoir refermé l'ouvrage. Paradoxalement c'est aussi un hymne à la vie, à l'amitié et à l'aventure. Une lecture fascinante, dérangeante dans le monde des nécromanciens. le premier chapitre d'introduction avec Boabdil ne m'avait pas emballé, ni les traces de langage ordurier mais une fois que les "hommes d'os" viennent enlever notre future héroïne, Awa, on est plongé dans le récit. Awa est sous la coupe d'un nécromancien qui veut faire d'elle son esclave, son élève puis finalement se révèle avoir un plan diabolique à son encontre...il lui réserve un sort pire que la mort.
Awa est une héroïne qui se révèle pleine de ressources et qui a la sympathie du lecteur car elle se pose souvent des dilemmes moraux. Forcée d'apprendre l'art de ressusciter les morts, elle préfère demander aux éléments et aux morts ce qu'ils souhaitent qu'elle réalise plutôt que de les contraindre. Malgré cela, elle fera une énorme erreur en tant que débutante en voulant ressusciter Omorose, une très belle femme dont elle est amoureuse. Celle-ci l'accusera, à juste titre, de l'avoir violée et sa haine la poursuivra. La culpabilité d'Awa ne trouvera d'expiation que lorsqu'elle avouera ce crime à son ami Niklaus.
L'amitié avec Niklaus est un moteur de l'action et nous donne de magnifiques pages de philosophie. Tout particulièrement lors de leur rencontre, lorsque celui-ci explique sa conception de Dieu. Awa est heureuse de rencontrer quelqu'un qui pense par soi-même.
Certaines scènes à vous glacer le sang resteront longtemps en mémoire : la fuite d'Awa et le brouet que le nécromancien lui fait manger pour la punir, la "mort" du manipulateur, la fameuse scène de danse macabre dans le cimetière ou encore l'attaque de la hyène. Des images viennent hanter nos pensées. La force de l'écriture tient à la fois de ces évocations morbides persistantes et de la complexité du récit enchâssé. Avec brio l'auteur nous fait suivre le présent d'Awa (ses aventures avec Niklaus et Monique, la géante ordurière) et son histoire passée.
Un roman puissant, à conseiller aux adultes avertis.

+ Lire la suite

Dégouté

Même si j'affectionne les thèmes de l'inquisition, des sorcières et de la nécromancie, je n'ai pu trouver satisfaction dans ce livre. L'histoire débute avec une écriture de l'auteur particulièrement soutenue, et de l'humour. Mais, tout se dégrade au fur et à mesure : c'est de plus en plus vulgaire, dans le style ou dans l'histoire (j'accepte que des personnages soient grossiers, mais dans ce... Lire l'avis à propos de Danse Macabre

3

Philidine ·

Original

Un livre original quand on lit beaucoup de Fantasy, marre des grands méchants, des super gentils, des morales toujours identiques. Dépaysement, gore et humour au programme. Une petite fille se voit obligée de devenir l'apprentie d'un nécromancien au 16eme siècle en pleine chasse aux sorcières. Ce livre est l'histoire de sa vie. Lire la critique de Danse Macabre

9

arciesis ·

0 thoughts on “Danse Macabre Jesse Bullington Critique Essay”

    -->

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *